image zoom bouton

INSEEC

Jean-Michel Le Calvez a effectué par le passé quelques formations auprès d’étudiants en communication de l’INSEEC en communication éditoriale, dont la forme la plus aboutie et la plus moderne s’appelle « le brand content ». Sans remonter aux temps immémoriaux, on considère souvent que la publicité est née à la fin du 19e siècle. Aux Etats-Unis, les premières annonces sophistiquées datent des années 1930. En France, le début du 20e siècle est celui « des réclames » qui jouent sur l’effet de répétition pour « vendre » un produit ou un service. Il faudra attendre la fin des années 60 pour voir émerger de vrais concepts et les années 70 pour découvrir des publicités dites créatives. Dans le même temps, le hors-média s’est développé et, avec lui, des communications d’un nouveau genre. Plus la publicité a été jugée intrusive, plus les contenus de marque se sont professionnalisés. La communication éditoriale consiste donc à savoir faire passer des messages en mixant les techniques journalistiques, publicitaires et marketing. Le module préparé pour l’INSEEC répondait à cette logique pour des profils d’étudiants aux carrefours de ces différents métiers.

Pour en savoir plus...